[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > La Princesse d'Elide

La Princesse d'Elide


Autour de La Princesse d'Elide

La Princesse d'Elide

Premier intermède

Scène 1

L'Aurore
Récit de l'Aurore
laissez-vous enflammer
le nom de cruelle

Scène 2

debout, debout
pour la chasse ordonnée
laissez-moi dormir
morbleu
par le sang bleu

PERSONNAGES

Princesse d'Elide
Aglante
Cynthie
Euryale
Arbate
Aristomène
Philis
Iphitas
Moron

ACTE I

Argument

des courses de chars et semblables magnificences

Scène 1

ce silence rêveur
explique, Arbate
sied bien à vos pareils
une qualité que j'aime en un monarque
aux nobles actions elle pousse les coeurs
de l'amour un temps j'ai bravé la puissance
prend droit de nous charmer
un premier coup d'oeil allume en nous les flammes
je passai dans ces lieux
comme une autre Diane
admire nos esprits
un coeur préoccupé résiste puissamment
il a plus de bon sens que tel qui rit de lui

Scène 2

ce sanglier, qui par nos gens chassé
en fuyant, sans se faire prier
n'en déplaise à la gloire
son humeur de tigresse
qui déclare la guerre au conjugal lien
salué de tous ceux du village

Scène 3

ce péril dont tous deux nous avons sauvé vos charmes
d'un objet odieux je sais que tout déplaît

Scène 4

farouche esprit
j'ai résolu de prendre un chemin tout contraire
m'inspire pour la vaincre une adresse nouvelle

Deuxième intermède

Scène 1

une conversation avec ces arbres et ces rochers
Bois, prés, fontaines
un écho

Scène 2

une petite bouche
chasseurs

ACTE II

Scène 1

ces paisibles lieux
la savante structure
Elis
que dois-je, après tout, à leur magnificence ?
jusques à quand ce coeur veut-il s'effaroucher ?
vivre sans aimer n'est pas proprement vivre
il est nécessaire d'aimer pour vivre heureusement
pour devenir un jour nos tyrans
une honte horrible à de telles faiblesses
toute la terre reconnaît sa puissance
les dieux mêmes sont assujettis à son empire
croyances publiques
les Dieux ne sont point faits comme se les fait le vulgaire

Scène 2

passable
bel air

Scène 4

la puissance que le Ciel me donne sur toi
sois complaisante aux civilités qu'on te rend
que dites-vous de ce jeune prince?

Troisième intermède

Scène 1

ne me point parler du tout
une scène de gestes

Scène 2

Satyre
moineaux

ACTE III

Scène 1

il sort vainqueur de cette course

Scène 2

la douceur de sa voix
m'enlevaient hors de moi-même
j'ai pensé plus de vingt fois oublier ma résolution
les femmes sont des animaux d'un naturel bizarre

Scène 4

vous êtes bien solitaire
ce qui sied bien à un sexe
on est toujours bien aise d'être aimée
je serais fâché d'être aimé
je serais fâché d'être ingrat

Quatrième intermède

Scène 1

toucher l'oreille

Scène 2

arbres épais
me percer le coeur

ACTE IV

Scène 1

un moment a dissipé toutes ces résolutions
je voudrais savoir si vous condamnerez ou non
vous ne dites mot

Scène 4

votre coeur avait eu la bonté de s'expliquer en ma faveur

Scène 5

le chien du jardinier
il est aisé de voir que vous aimez un peu

Scène 6

ce poison qui me court par toutes les veines

ACTE V

Scène 2

tendresse extrême

Sixième intermède

Bergers
Aimez, aimables bergères
faunes




Sommaire | Index | Accès rédacteurs