[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Pastor fido

Pastor fido


Battista GUARINI, Il pastor fido, Venezia, G. B. Ciotti, 1602

Il Pastor fido ou le Berger fidèle, nouvellement traduit d'italien en français par Monsieur de Marandé, Paris, Loyson, 1661
Il Pastor fido, Le Berger fidèle, traduit de l'italien du sieur Guarini en vers français [par Antoine de Torche], Paris, Quinet, 1664-1666

On trouve plusieurs échos de l'oeuvre la plus célèbre de la littérature pastorale dans plusieurs comédies de Molière :

La Princesse d'Elide
Elide
le nom de cruelle
debout, debout
laissez-moi dormir
Ce sanglier, qui par nos gens chassé
un écho
arbres épais
me percer le coeur

Pastorale comique
Coridon
Hâtons-nous, ma Sylvie

Les Amants magnifiques
oiseaux amoureux
au-dessus de l'oreille

Psyché
C'est un bonheur si haut, si relevé
je suis le Dieu le plus puissant des Dieux

Mélicerte
Myrtil
Tyrène

Pour une analyse des rapports entre cette pastorale et les comédies de Molière, voir C. Bourqui, Les Sources de Molière, Paris, SEDES, 1999, p. 134-136 et p. 419-420.




Sommaire | Index | Accès rédacteurs