[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Phormion

Phormion


Publius TERENTIUS AFER [TÉRENCE], Phormio

Comédies de Térence traduites en français avec le latin à côté et rendues très honnêtes en y changeant fort peu de choses, pour servir à bien entendre la langue latine et bien traduire en français, Paris, Veuve Durand, 1647

* septième édition (1669)

P. Terentii comoediae sex, cum interpretatione gallica et animadversionibus quibusdam M. de de M. A. D. V. (Michel de Marolles), Paris, Pierre l'Amy, 1659

* texte latin du Phormion de Marolles
* texte français du Phormion de Marolles

Le sujet de cette comédie de Térence, ainsi que plusieurs éléments de détail, ont été exploités par Molière pour composer Les Fourberies de Scapin.

Les principaux points de rencontre entre le Phormion et les comédies de Molière sont les suivants :

L'Amour médecin
"un peu plus incertain"

L'Avare
"une tendresse qui vous toucherait l'âme"

Les Fourberies de Scapin
"une jeune fille fondante en larmes"
"soutenir avec fermeté l'abord de votre père"
"une parole d'un ancien"
"une action pareille à celle-là"
"sage gouverneur de famille"
"que vouliez-vous qu'il fît"
"des choses par-dessus les maisons"
"voilà une aventure"




Sommaire | Index | Accès rédacteurs