[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Ri selon les règles

Ri selon les règles


"Ce n'est pas mon dessein d'examiner maintenant si tout cela pouvait être mieux, et si tous ceux qui s'y sont divertis ont ri selon les règles."
Les Fâcheux, Préface

Pierre Corneille, deux ans auparavant, écrivait :

Bien que selon Aristote le seul but de la Poésie Dramatique soit de plaire aux Spectateurs, et que la plupart de ces poèmes leur aient plu, je veux bien avouer toutefois que beaucoup d’entre eux n’ont pas atteint le but de l’Art. Il ne faut pas prétendre, dit ce Philosophe, que ce genre de Poésie nous donne toute sorte de plaisir, mais seulement celui qui lui est propre ; et pour trouver ce plaisir qui lui est propre, et le donner aux Spectateurs, il faut suivre les Préceptes de l’Art, et leur plaire selon ses Règles.
(Discours de l’utilité et des parties du poème dramatique [1660], p. 7) (1)

il est impossible de plaire selon les Règles qu’il ne s’y rencontre beaucoup d’utilité.
(Ibid., p. 9) (2)

le but du Poète est de plaire selon les Règles de son art.
(Discours de la tragédie [1660], p. (3)

Le sujet sera abordé de nouveau dans La Critique de l'Ecole des femmes ("si la grande règle de toutes les règles n'est pas de plaire").


(1) dans Trois discours sur le poème dramatique, éd. B. Louvat et M. Escola, Paris, GF Flammarion, p. 63.

(2) Ibid.,p. 66.

(3) Discours de la tragédie, ibid., p. 130.




Sommaire | Index | Accès rédacteurs