[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Robinet, Lettre en vers à Madame du 15 septembre 1668

Robinet, Lettre en vers à Madame du 15 septembre 1668


Prenant soins du Plaisir public,
Moi, qui marchant, ne fais point clic,
J’avertis que le Sieur MOLIÈRE,
De qui l’âme est si familière
Avecque les neufs doctes Sœurs,
Dont il reçoit mille douceurs,
Donne à présent sur son Théâtre,
Où son Génie on idolâtre,
Un AVARE, qui divertit,
Non pas, certes, pour un petit,
Mais au-delà ce qu’on peut dire,
Car, d’un bout à l’autre, il fait rire.
Il parle en Prose, et non en Vers ;
Mais, nonobstant les Goûts divers,
Cette Prose est si Théâtrale,
Qu’en douceur les Vers elle égale.
Au reste, il est si bien joué
(C’est un Fait de tous avoué)
Par toute sa Troupe excellente,
Que cet Avare que je chante
Est prodigue en gais Incidents,
Qui font des mieux passer le temps.




Sommaire | Index | Accès rédacteurs