[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Robinet, Lettre en vers à Madame du 26 décembre 1666

Robinet, Lettre en vers à Madame du 26 décembre 1666


L’auguste BALLET des NEUFS SŒURS,
Où l’on voit d’excellents Danseurs,
Divertit toujours à merveille
La COUR des Cours la nonpareille,
Et, parmi les OBJETS poupons
Lesquels font là des Pas mignons,
TOUSSY, cette GRÂCE naissante, [Fille de Madame la Maréchale de la Motte.]
De plus en plus est ravissante,
De FIENNE, qu’on ne saurait voir
Sans mille Attraits apercevoir,
Dedans sa Danse paraît telle
Qu’on meurt de danser avec Elle,
Et du LUDRE, l’ASTRE LORRAIN [Ces deux sont Filles de Madame.]
Qui des Cœurs s’empare soudain,
Par sa belle et forte Influence,
Les prend illec comme en Cadence.

Divine ALTESSE à qui j’écris,
Vous savez tout ce que je dis ;
Mais, comme ma Lettre est publique,
Aux lecteurs aussi je l’indique.

Sur ce, je ferme mon Cornet
Jusqu’en Six cent soixante et sept,
Et par là, sans la Date mettre,
On peut voir de quand est ma Lettre.




Sommaire | Index | Accès rédacteurs