[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Robinet, Lettre en vers à Madame du 9 août 1665

Robinet, Lettre en vers à Madame du 9 août 1665


-Évocation de la Lettre sur les Observations :

Apostille.

Partisans du FESTIN DE PIERRE,
Indignés de l’injuste guerre
Qu’un atrabilaire Docteur
A faite à son célèbre Auteur,
Je vous avertis qu’une PLUME
Artisane de maint Volume,
L’a défendu, mais du bel air,
Et tout à fait avec méthode,
Sans citer Digeste ni Code.
Ne prenez pas Marc pour Renard,
Car ici, raillerie à part,
Et sans que Personne s’offense,
Ce n’est pas certaine Défense,
Qui depuis dix jours a paru,
D’un Auteur armé non à cru,
Qui carabinant et peu ferme,
Effleure à peine l’Épiderme.
Je parle d’un autre Galant,
Je parle d’un autre Assaillant,
Et d’une Escarmouche nouvelle,
Autant vigoureuse que belle,
Et vous apprendrez chez QUINET
Ce qu’ici vous dit ROBINET. [Dans la Galerie des Prisonniers, au Palais.]




Sommaire | Index | Accès rédacteurs